Posté le par


Point info quotidien mis en place par l’ensemble de la communauté médicale havraise pour les professionnels de santé du territoire. Les informations sont recueillies et traitées par SEXTANT 76 avec le soutien de l’AHFMC  – maj mercredi 3 juin  2020


➡️  SÉROLOGIE COVID : précisions concernant le traitement administratif pour prise en charge par l’Assurance Maladie
Les tests sérologiques de type Elisa sont disponibles dans les laboratoires du Havre et son agglomération.
 
Ils sont pris en charge par la Sécurité Sociale à la condition que le traitement des données administratives du test COVID-19 ait été réalisé et présenté au remboursement (acte 9006).   (ce traitement administratif comprend la vérification de l’inscription du patient contact COVID-19 dans le téléservice «Contact covid», l’enregistrement de la date de la réalisation du prélèvement, le fait que le test ait été réalisé dans ce téléservice et l’enregistrement de l’ensemble des informations demandées dans SI-DEP. La réalisation de cette vérification et de ces enregistrements ainsi que la facturation de l’acte 9006 conditionnent donc le remboursement du test.)

L’article 2  de l’arrêté du 27 mai stipule que les actes cotés 4719, 4720 4721 et 4722, tels que mentionnés à l’article 1er, peuvent faire l’objet d’un remboursement jusqu’au 21 juin 2020 sans que le traitement des données administratives du test covid-19 ait été réalisé et présenté au remboursement (acte 9006). 

L’Assurance Maladie doit nous apporter des précisions concernant les dispositions de cet article 2 prochainement.

Pas de changement concernant l’indication :
En ville, cette recherche sera réalisée principalement dans l’indication de rattrapage suivante :

  • Diagnostic étiologique à distance chez des patients symptomatiques sans signe de gravité diagnostiqués cliniquement mais n’ayant pas fait l’objet d’une RT-PCR.
La sérologie peut être intéressante en cas de PCR négative dans les cas de diagnostic :
  • Initial de patients symptomatiques sans signe de gravité suivis en ville si tableau clinique évocateur et test RT-PCR négatif.
  • chez les professionnels soignants non symptomatiques, en complément du dépistage et de la détection de personne-contact par RT-PCR selon les recommandations en vigueur.
  • chez les personnels d’hébergement collectif (établissements sociaux et médico sociaux, prisons, casernes, résidences universitaires, internats) non symptomatiques en complément du dépistage et de la détection de personne-contact par RT-PCR selon les recommandations en vigueur·   

Dr Carine BROCARD, biologiste médicale Laboratoire Biocéane

 
Pour info : Depuis le 18 mai dernier, sur un échantillon de 700 tests PCR réalisés sur le territoire  :
Tous sont négatifs !!

➡️  ENQUÊTE ÉPIDÉMIOLOGIQUE URML NORMANDIE

L’URML Normandie communique sur le relevé épidémiologique hebdomadaire normand de surveillance Covid 19 – semaine 21 Accédez au document 

Et continuez à répertorier le nombre de NOUVEAUX cas.(Si absence de cas, remplissez tout de même le questionnaire – l’absence de données est une donnée en soi.)
Vous pouvez remplir le questionnaire ICI. 


➡️  TÉLÉSERVICE INDEMNITÉ PERTE D’ACTIVITÉ 2ème PÉRIODE
L’assurance maladie vous informe :

 
Du 4 juin au 14 juillet : possibilité de saisir sur amelipro une demande d’avance au titre de l’indemnisation de perte d’activité pour la période du 1er mai au 31 mai, selon les mêmes modalités que pour la précédente période du 16 mars au 30 avril.

Si vous avez déjà fait votre déclaration pour la première période, les montants 2019 déjà déclarés seront pré remplis dans la nouvelle déclaration, avec possibilité de les modifier si vous jugez que c’est nécessaire.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pourrez faire les deux déclarations, la déclaration pour la première période allant jusqu’à fin avril restant ouverte jusqu’au 25 juin.

Pour pouvoir bénéficier de l’indemnisation, dont le montant sera calculé fin 2020, il est nécessaire de demander une avance via le téléservice. Si aucune avance n’est sollicitée par le professionnel de santé, la demande d’indemnisation n’est pas enclenchée.

Nous avons par ailleurs apporté quelques évolutions au téléservice :

  • si en 2019 votre activité a été « atypique » (-25% par rapport aux Honoraires Sans Dépassements habituels) en raison d’un congé maladie ou maternité par exemple, il est possible d’indiquer un revenu 2019 re calculé à partir des mois de décembre 2019 à février 2020, afin d’éviter que cette atypie ne pénalise le montant de votre indemnisation.
  • nous mettons en place un montant minimal de versement des avances : si le montant de l’avance que vous demandez est inférieur à 50€, la compensation ne sera versée qu’au moment du calcul final de l’indemnisation fin 2020.

ATTENTION  : Il n’est pas possible techniquement de modifier la déclaration une fois que vous l’avez validée. Aussi est-il très important de vérifier les données renseignées avant de procéder à leur validation, afin de ne pas s’exposer au risque de devoir rembourser une partie de l’avance à l’issue du calcul final de l’indemnisation

Accéder au communiqué de l’Assurance Maladie


➡️  LA CONSULTATION DE SUIVI POST COVID  PRISE EN CHARGE A 100%

L’assurance maladie nous informe : 
Les mesures de confinement mises en place dans notre pays pendant plusieurs semaines ont pu conduire certains de vos patients à reporter leurs consultations et rendre ainsi plus difficile leur suivi médical.

C’est pourquoi le Gouvernement a décidé la mise en place d’une consultation de suivi post confinement, prise en charge à 100 %, et dédiée à certains patients dits vulnérables et que vous n’avez pas vus ou reçus en consultation depuis le 17 mars.

La notion de patient vulnérable recouvre les patients présentant des situations médicales « à risque » susceptibles de développer une forme grave d’infection au COVID-19* au sens donné par le Haut Conseil de la Santé Publique, les patients atteints d’une affection de longue durée ou les patients adressés par un établissement de santé en sortie d’hospitalisation.

L’objectif de cette consultation est de vous permettre d’évaluer les impacts du confinement sur leur état de santé, s’assurer de la continuité des soins et les conseiller en fonction de leurs fragilités et pathologies sur les mesures de protection à adopter vis-à-vis du COVID-19.

Cette consultation complexe dite PCV (consultation complexe post confinement) réalisée seulement en présentiel est facturable à tarif opposable à hauteur de 46 euros (55,2 euros dans les DOM). Elle est intégralement prise en charge par l’Assurance Maladie obligatoire. Il est également possible de faire une visite à domicile en cumulant la facturation de cette consultation complexe avec la majoration de déplacement (MD). Cette  consultation spécifique est facturable jusqu’au 30 juin 2020 (décret n° 2020-637 du 27 mai 2020 – journal officiel du 28 mai 2020).

Vous trouverez ICI la fiche précisant les modalités de facturation de la consultation post confinement.

Un délégué de l’Assurance Maladie prendra prochainement contact avec vous pour s’assurer que vous ne rencontrez pas de difficulté à reprendre le contact avec ces patients susceptibles de bénéficier de cette consultation spécifique.


➡️  PROPOSITION D’OUTILS DE PRÉVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE 

Depuis le début de l’épidémie Covid-19 en France , vous êtes amenés à mettre en place dans vos établissements des mesures de prévention pour éviter la transmission du virus.

L’intégration de ces précautions dans la vie professionnelle n’est pas si simple et nous conduit à beaucoup d’interrogations, par exemple  : est-il plus sûr de porter un masque chirurgical ou FFP2 ? Faut-il désinfecter toutes les surfaces susceptibles d’être touchées ? Est-il nécessaire de porter des gants ? Peut-on se croiser au travail ou faut-il mettre en place des circuits ? Faut-il placer le courrier sous pochette plastique ? Peut-on utiliser le téléphone de son collègue de bureau ? Et ainsi de suite…
 
Le CHU de Rouen (partenaire du Master MOSMS) a été confronté depuis 3 mois à ces questions, comme de nombreux établissements de santé, et des solutions ont été trouvées pour permettre la poursuite de l’activité de soin tout en préservant la sécurité des équipes.
 
Les responsables du Master Management des Organisations Sanitaires et Médico-Sociales de l’Université de Rouen Normandie ont le plaisir de vous adresser une vidéo du Professeur Merle, médecin hygiéniste au CHU de Rouen, expliquant les mécanismes de transmission du Covid et les principes de prévention qui en découlent (y compris les points « sensibles » : masque FFP2, gants, contamination des surfaces, etc.).
 
Cette vidéo a été réalisée dans le cadre du Campus Santé Rouen Normandie, en partenariat avec le CPIAS Normandie antenne de Rouen.
 
Elle est en accès libre sur la WebTV de l’université : https://webtv.univ-rouen.fr/permalink/v125f4c772c3biogjc4q/.

Un site Internet à destination des professionnels de santé https://campus-sante-rouen.fr/comment-organiser-votre-activite-en-periode-de-pandemie-covid-19/  est également proposé en complément de la vidéo avec conseils pratiques (y compris pour les patients), mise à disposition d’affiches et de supports de communication, et une foire aux questions par thème.
 
 N’hésitez pas à nous contacter pour tout complément d’information ou questions pratiques  plus spécifiques de l’activité de votre établissement à l’adresse suivante : Veronique.Merle@chu-rouen.fr
 
Véronique MERLE et Arnaud EVE, Responsables pédagogiques du Master Management des Organisations Sanitaires et Médico-Sociales de l’Université de Rouen Normandie – Campus Santé CPIAS Master 2 MOSM


➡️ SEGUR DE LA SANTE

Bâtir ensemble le système de santé de demain – Retours d’expérience sur les territoires

Marie-Claire Quesnel, Présidente de la CRSA Normandie lance une enquête régionale pour tirer les leçons de la crise sanitaire du coronavirus, au bénéfice des usagers

La crise sanitaire du Coronavirus qui a frappé le pays dans son ensemble a été sans commune mesure par son ampleur. En tout premier lieu, je tiens à saluer l’engagement sans faille de l’ensemble des professionnels et partenaires en santé, qui se sont pleinement mobilisés afin de prendre en charge les malades tout en assurant une continuité des soins et des accompagnements pour l’ensemble des usagers de la région.

Cette crise a été un accélérateur et un révélateur. Un accélérateur car elle a montré notre capacité à nous réorganiser et à innover rapidement, pour répondre à une urgence de santé publique. Un révélateur car elle a mis en lumière des organisations et des coopérations inédites : entre l’hôpital, les cliniques privées, les professionnels libéraux, l’hospitalisation à domicile et les établissements médico-sociaux. Ces coopérations, au bénéfice des patients et usagers, méritent d’être poursuivies et valorisées.

C’est pourquoi, dans le cadre du Ségur de la Santé lancé le 25 mai dernier par le Premier Ministre, il est demandé d’organiser sur les territoires des retours d’expérience, afin de partager et échanger sur nos réussites et nos échecs. En tant que représentante des acteurs de la santé et de la démocratie en santé, l’organisation de ces retours d’expérience revient à la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie. C’est donc avec fierté et humilité que je m’atèle à cette mission. Différentes actions seront déployées durant les trois prochaines semaines afin de concerter largement. Elles aboutiront à la remise fin juin d’un rapport au ministère des solidarités et de la santé. Ce rapport recensera des exemples précis et signifiants d’expériences ou d’initiatives mises en place durant la crise sanitaire et ayant fait sens, afin de contribuer ensemble, au système de santé de demain.

La première étape commence aujourd’hui avec cette enquête. Les retours qui en seront issus serviront de bases aux échanges menées ultérieurement sur les territoires. Là encore, je ne doute pas de votre implication constructive afin que les expériences normandes soient valorisées au niveau national.
accéder au message complet et répondre à l’enquête


➡️ ON POURRAIT DÉJÀ FAIRE UN ETAT DES LIEUX DE CE QUI S’EST PASSE CHEZ NOUS PENDANT CES 3 DERNIERS MOIS !!

Bilan des actions recensées par Sextant 76 sur le territoire du Havre

  • Edition d’une newsletter Spécial COVID quotidienne puis hebdomadaire  (37 éditions, 900 lecteurs réguliers, 600 occasionnels) – toutes les informations reconsées sur le site de l’AHFMC www.ahfmc.fr adapté pour devenir  un outil pluriprofessionnel commun aux associations AHFMC, SEXTANT 76 – PTA Océane et AMUH.
  • Lancement d’un groupe WhatsApp (environ 250 abonnés). L’ensemble des acteurs de santé  y discutent de leurs problématiques et apporter leurs contributions ;
  • Création d’un groupe de pharmaciens (environ 50 membres) via la plateforme de téléconsultation IDOMED pour une organisation optimale des ressources et une meilleure interactivité avec les médecins généralistes utilisant cet outil ;
  • Création d’un groupe FaceBook des Masseurs kinésithérapeute du territoire
  • Recensement des ressources médicales prêtes à apporter leurs services (temps médical disponible et mutualisation des locaux) afin d’anticiper le remplacement des médecins qui tomberaient malade et renforcer les équipes de la DOMUS (75 MG) et des EHPADs (10 MG) ;
  • Recueil des besoins humains, matériels et logistiques auprès des structures médico-sociales ;
  • Organisation avec l’UC-IRSA, l’AMUH et la clinique des Ormeaux d’un circuit exceptionnel pour rappeler les patients sans médecins traitants atteints du COVID 19 qui, après avoir été consulté à la DOMUS ou à la clinique des Ormeaux, nécessitent d’un contrôle à J+7 ;
  • Elaboration d’un protocole pour les visites à domicile des médecins traitants et de fiches pratiques
  • Mise en place de centres de prélèvements spéciaux pour la réalisation des tests PCR par les biologistes de ville 
  • Organisation de session de formation des IDEL au test PCR, en collaboration avec les laboratoires du territoire
  • Organisation des radiologues avec des services dédiés dans deux établissements de soins (Clinique des Ormeaux et HPE) pour les examens urgents ;
  • Mise en place de trois secteurs infirmiers pour mise en place des tournées spéciales COVID 19 avec la mutualisation des ressources en matériel, grâce soutien de la Communauté Urbaine du Havre pour trouver des lieux de stockage de matériels, où les infirmiers de tournée COVID 19 peuvent également se doucher avant de rentrer à leur domicile ;
  • Opération de récolte des réserves de masques et de solutions hydroalcooliques des cabinets de MK réalisée par les kinésithérapeutes : 60% a été redistribué au GHH et 40% à l’HPE ;
  • Ouverture maintenue des cabinets de sages-femmes pour les consultations gynécologiques d’urgence, les consultations de suivi de grossesse et le suivi néonatal (pesée, allaitement). Elles se portent également volontaires pour prendre le relai du suivi des patientes concernées en cas d’engorgement des cabinets médicaux ;
  • Développement de l’accès à la plateforme de télémédecine commune aux professionnels de santé du territoire (IDOMED) dont tout le travail réalisé depuis un an trouve aujourd’hui son sens (343 professionnels toutes professions confondues utilisent cette plateforme à ce jour) ;
  • Création d’une importante cellule logistique, avec le soutien de la Communauté Urbaine,  pour mettre en lien les besoins des acteurs de santé et les dons matériels et financiers provenant de la population et des entreprises locales (site dédié www.sextant76.fr)
Ça fait pas mal de choses non ? Côté dynamique du territoire, on est pas mal !!
 
Les havrais auront à nouveau su faire preuve de beaucoup de mobilisation  et ce témoignage reçu il y a quelques jours nous montre bien combien nous continuons à faire si ce n’est des envieux, du moins des reconnaissants :
Je suis médecin généraliste exerçant actuellement à Riedisheim, petite commune juste à côté de Mulhouse … J’étais installée à Goderville de 2011 à 2013 et je continue de recevoir votre newsletter. Pendant cette période difficile elle m a vraiment été utile ! D’une part pour ces informations car franchement je me suis sentie bien seule face à l’afflux de patients … et d autre part pour votre organisation, cela donne confiance de savoir qu à certains endroits les professionnels s organisent pour dialoguer !
Bref Merci 😊
Dr Guiheneuf Charline

Alors si vous aussi vous voulez rejoindre cette dynamique, deux rendez-vous vous sont proposés :

1 – ⚠️Participer à lAssemblée Générale annuelle de SEXTANT 76 association pluriprofessionnelle de santé du territoire du Havre, porteuse des projets PTA, CPTS, télémédecine, plateforme logistique Covid….

jeudi 11 juin, à 20 h 00

Compte tenu des mesures sanitaires en vigueur, cette rencontre aura lieu en visio conférence

Pour participer et recevoir le lien de partage, merci de vous faire connaître ICI
infos : sextant76.asso@gmail.com
2 – ⚠️  En vue de l’élaboration d’une CPTS (Communauté Pluriprofessionnelle Territoriale de Santé) sur notre territoire, vous recevrez prochainement une newsletter Spécial CPTS, définition, explication, le projet de soin, le territoire, ainsi que la possibilité de nous signifier votre souhait d’en être partie prenante – dans une semaine dans vos boîtes aux lettres, une newsletter spécial CPTS ! A ne pas rater !!

➡️  J-8 AVANT FERMETURE DE LA PLATEFORME LOGISTIQUE – ENCORE QUELQUES STOCKS 

Pour maintenir des normes d’hygiène rigoureuses dans le temps, et anticiper une éventuelle nouvelle vague Covid,  nous vous invitons a profiter des dernières ressources de la plateforme logistique avant sa fermeture le 10 juin, pour constituer les stocks nécessaires, mais raisonnables, au bon fonctionnement de vos cabinets, de vos services ou de vos tournées. Faites vite  : http://sextant76.fr/


➡️  TÉLÉMÉDECINE,  CONTINUONS A UTILISER ENSEMBLE IDOMED 

Comme vous le savez, à la date du 31 mai, la gratuité des plateformes de téléconsultation a pris fin, il en est de même pour idomed. Pour autant, pour la cohésion de la communauté professionnelle et pour la santé de notre population, continuons à utiliser idomed avec l’ensemble de ses fonctionnalités.

Pour téléconsulter, mais aussi pour échanger entre professionnels de santé , avec des établissements et avec nos patients. Car cet outil de communication a été un allié incontestable pendant cette période COVID et a fait preuve d’une grande et rapide capacité d’adaptation. Dernières améliorations :

👍  Simplification des invitations patients
Le fonctionnement des invitations patients a légèrement évolué : l’envoi se fait de la même manière, mais au lieu de créer une discussion au moment où vous envoyez l’invitation à un patient, la discussion est créée au moment où le patient a créé son compte et accepté votre invitation.
Deux avantages : 

  • éviter la création de multiples discussions avec un même patient
  • retrouver toutes vos invitations en cours via le Menu (en haut à gauche de l’écran « Mes Discussions »).

👍  Possibilité pour un patient de s’inscrire seul sur idomed 
Les patients peuvent s’inscrire sur idomed sans attendre d’être invités par leur praticien et demander à être mis en relation avec leur médecin.
 
Plusieurs points importants :

  • Si vous ne voulez pas être contacté à l’initiative du patient, cela reste possible : indiquez-le-nous dès maintenant par retour de mail.
  • Lorsqu’un patient demande à être mis en relation avec un praticien, il ne peut envoyer aucun message avant que ce dernier n’accepte la mise en relation
  • Les patients doivent chercher leur praticien par leur nom, et ne se voient pas proposer une liste de praticiens par défaut

 
👍 Et encore d’autres améliorations
 

  • Possibilité de transférer un message ou un document d’une discussion à une autre
  • Visioconférence améliorée
  • Possibilité de partager une patientèle au sein d’une organisation (si un praticien discute avec un patient sur idomed, un autre praticien de la même organisation pourra accéder à la discussion entre son collègue et le patient) (activable sur demande auprès de notre équipe).
  • Enfin une nouvelle « FAQ » (page avec les questions fréquentes) plus claire est désormais en ligne :  https://idomed.zendesk.com/hc/fr

En quelques chiffres :

  • 3 102 téléconsultations et 36 730 messages envoyés
  • 347 utilisateurs à ce jour : 92 médecins généralistes – 29 médecins spécialistes – 71 pharmaciens – 117 infirmiers  – 9  masseurs-kinésithérapeutes – 9 sages-femmes – 9  dispositif de coordination et secrétariat médical et les  EHPADs et EMS en cours d’équipement (tablette, stéthoscope connecté et bientôt d’un ECG et d’un otoscope connectés)
    • EHPAD Bois de Bléville
    • EHPAD La Mare au Clerc – Croix Rouge ✅
    • EHPAD La Porte Océane ✅
    • EHPAD La Roseraie
    • EHPAD Les Charmettes
    • EHPAD Les Jardins d’Elodie
    • EHPAD Les Hauts de l’Abbaye ✅
    • EHPAD Saint Just ✅
    • EHPAD Saint Joseph ✅
    • FOYER Mazeline

Continuer avec Idomed oui, mais comment et avec quel forfait  ?
3 possibilités – A vous de choisir  !!

Forfait GRATUIT : 0€/mois : Idéal pour ceux qui veulent tester sans contrainte

  • Tchat sécurisé
  • 10 pièces jointes/mois
  • Visio 10 min/mois

Forfait BASIC : 5€ TTC/mois : Idéal pour ceux qui cherchent un tchat sécurisé

  • Tchat sécurisé
  • 100 pièces jointes/mois
  • Visio 40 min/mois
  • Envoi d’accès temporaires à d’autres professionnels
  • Hotline et Webinairs

Forfait PRO + : 29€ TTC/mois : Idéal pour ceux qui veulent faire de la téléconsultation

  • Tchat sécurisé
  • 1000 pièces jointes/mois
  • Visio illimité
  • Envoi d’accès temporaires à d’autres professionnels
  • Mise en relation directe avec vos patients
  • Hotline pro et patients
  • Formation individuelle à distance

⚠️ Attention ⚠️ Sans démarche de votre part, votre abonnement basculera directement sur le forfait GRATUIT

Sextant 76 et Idomed travaillent ensemble pour mieux vous accompagner – N’hésitez pas à nous contacter :

  • Nursen KUL, chargée de projet SEXTANT 76 : nursen.kul@ptaoceane.fr – 07 56 00 47 94
  • Sarah LIVARTOWSKI, chargée des partenariats IDOMED : sarah.livartowski@idomed.fr– 06 18 08 87 01 

🔎 PLATEFORME LOGISTIQUE

🔎  DECONFINEMENT MODE D’EMPLOI

🔎 TOUTES LES RECOMMANDATIONS ET NUMÉROS UTILES

🔎 TOUTES LES INFOS TÉLÉCONSULTATION 

🔎  TOUTES LES INFOS SUR L’ORGANISATION LOCALE DU TERRITOIRE