ORGANISATION DES INFIRMIERS LIBERAUX

➡️   QUAND LES INFIRMIERS S’ORGANISENT, C’EST DU SÉRIEUX – témoignage (maj 20 avril)

Julietaj est Infirmière libérale en ville haute au Havre. Très top sensibilisée par des collègues de région où le Covid faisait déjà rage, elle a mis en place dès la mi-mars, avec le soutien de l’URPS infirmier, un protocole d’intervention et l’organisation d’une cellule Covid en ville haute dont elle est coordinatrice

La cellule Covid  de la ville haute ? un regroupement de 32 infirmiers volontaires des quartiers de Sanvic, Cavée verte, Bois au Coq, Mare rouge (avec extension si besoins vers les quartiers limitrophes). La tournée Covid fonctionne et est planifiée jusqu’à fin mai grâce à une quinzaine de collègues impliquées. Une vingtaine nous aident en arrière-garde au niveau logistique et en tant que sentinelles.

Son analyse et son ressenti :
« Je ressens une énorme solidarité à tous les niveaux. … Notre rôle ne se réduit pas au décompte du nombre de patients vus sur prescription médicale.
Nous surveillons de nous-mêmes la température et la saturation en O2 de tous nos patients non Covid à chaque passage depuis fin février. Ils vont tous bien heureusement pour l’instant.
Nous faisons de l’éducation auprès des auxiliaires de vie qui, pour la moitié, ont été atteintes et nous travaillons en étroite collaboration avec elles et leurs responsables quand elles ne sont pas auto- entrepreneures.
Nous passons même prendre des nouvelles de voisin-e-s de palier de nos patients que nous savons isolés en respectant les mesures barrières.
Nous travaillons en collaboration avec les gardiens d’immeubles d’Alcéane afin qu’ils nous signalent toutes situations préoccupantes concernant un usager.
Nous nous auto-surveillons parce que notre hantise est de tomber nous-mêmes malades.
Nous avons proposé notre aide à l’Ehpad de La Croix-rouge pour renforcer la prise en charge spécifique des résidents atteints ou suspecté de l’être.
Nous avons demandé à être formé-e-s au prélèvements naso-pharyngés par un biologiste des Ormeaux dès ce lundi 20 avril pour les effectuer à domicile et en EHPAD, le temps venu, quand il y aura assez de tests.
Nous travaillons en collaboration étroite de façon optimale avec les médecins de ville et pharmaciens via Idomed pour les patients, soit en téléconsultation, soit juste pour correspondre.

Nous avons pris comme décision de mettre les patients fragiles en quatorzaine à leur retour d’hospitalisation.

Non, notre rôle ne se réduit pas à des décomptes de prescriptions médicales. Mais bien dans ce maillage- là. Dans ce que nous avons réussi à créer. Et ça, c’est notre fierté et notre raison d’exercer notre métier. Ça ne se chiffre pas ! »

Contacter la Cellule Covid Ville Haute : 07 52 06 37 72 – Julietaj CHANG

Lire notre précédent article sur l’organisation des tournées Covid au Havre

➡️  BELLE ORGANISATION EN COURS DES INFIRMIERS LIBÉRAUX
Si finalement l’activité d’une certaine majorité des professionnels de santé libéraux est un peu dans l’attentisme, avant la bataille, du côté des infirmiers, pas de répit ! Les tournées s’enchaînent comme d’habitude avec désormais la nécessité de s’organiser au mieux pour éviter d’être vecteur de contamination.Ainsi, l’organisation qui est en train de se mettre en place repose sur 3 éléments :

  • Mutualisation des ressources humaines et découpage de la ville en secteur. A ce jour trois secteurs s’organisent : Sanvic Cavée verte  – Havre Centre et Havre Sud, afin de dédiés un ou deux infirmiers pour les tournées spécial COVID
  • Mutualisation des ressources  en matériel, avec le soutien acté de la Communauté Urbaine pour trouver des lieux de stockage de matériel, ou les infirmiers de tournée COVID pourront également se doucher avant de rentrer à leur domicile
  • Le télésoin et la téléconsultation : les infirmiers équipés d’IDOMED sont tout à fait d’accord pour téléconsulter avec les médecins traitants, à la condition impérative d’avoir le matériel nécessaire complet pour se protéger. Il faut néanmoins privilégier le télésoin, en colligeant les items de surveillance en lien avec les médecins traitants, la téléconsultation en ^résentielle n’étant déclenchée que sur des critères d’évolution spécifiques et ciblés comme une indispensable auscultation.
Tout cela se met en place, grâce à l’énergie et la détermination des IDEL havraises dont quelques coordinnateurs de secteur dynamiques,  le tout en lien avec François CASADEI, infirmier libéral au Havre et président de l’URPS infirmiers de Normandie qui vient de lancer un questionnaire régional auprès de tous les infirmiers libéraux normands pour recueillir les expériences et constituer une base de donnée sur les différents protocoles appliqués duplicables pour d’autres .Nota : les infirmiers du quartier de Caucriauville sont rattachés à l’organisation de la MSP quartier Nord

Une réflexion sur “ORGANISATION DES INFIRMIERS LIBERAUX

  1. Pingback: ORGANISATION LOCALE COVID 19 – AHFMC